L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)


Tragédie à Saint-Romain



Plus de 1200 papillons cartonnés remplis de messages personnalisés ont été remis à la famille Morin-Fillion.
Plus de 1200 papillons de sympathie
Claudia Collard  ( 1/3/2012 )

Plus de 1200 personnes ont adhéré au Projet papillon, livrant autant de témoignages de sympathie à la famille des trois victimes de la tragédie survenue à Saint-Romain le 10 février. Prières, pensées, dessins d’enfants et messages d’espoir ont été déposés à l’intention des proches endeuillés, samedi, au centre communautaire de Saint-Sébastien.

L’instigatrice du projet avoue être agréablement surprise de la réponse des gens de la communauté. Les mots faisant souvent défaut dans ce genre de situation, il en a été tout autrement dans le cas présent, les papillons de carton coloré étant remplis, souvent recto-verso, de notes personnalisées.

«La grande participation à cette chaîne de solidarité ne fait que prouver à quel point le drame a secoué toute la région. Mais surtout, elle prouve combien, même lorsqu’il n’y a pas de mots, le cœur trouve toujours le chemin de la parole lorsque vient le temps de réconforter son prochain», communique cette mère de famille dont l’idée du projet Papillon est venue spontanément.

«Ce n’est pas «mon» projet, c'est un projet communautaire. Je l’ai fait parce que j’ai été touchée et que j’avais le temps de m’y consacrer», précise son initiatrice, tenant à garder l’anonymat. Ne connaissant pas la famille des disparues, elle a préféré remettre le coffre rempli de papillons à la maison funéraire Jacques & Fils, qui s’est chargé de l’apporter au Centre Paul-VI, où la population pouvait offrir ses condoléances samedi dernier. Avec le coffre, une lettre explicative à la famille affligée, signée au nom de toute une communauté.

Afin de favoriser la participation du plus grand nombre au projet, son initiatrice s’est chargée de déposer puis ramasser les papillons dans des commerces répartis sur tout le territoire granitois. «Ma fille de trois ans m’a accompagnée tout au long du projet: j’ai vraiment aimé partager cette expérience avec elle», termine l’instigatrice de cet adieu tout simple, mais combien émouvant à la grand-maman qu’était Ginette Roy Morin et à ses deux regrettées petites-filles, Laurence et Juliette Fillion.


   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage