L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Ces bâtisseurs du filet social
23/10/2019
0 commentaire (s)

La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Dans l’ordre habituel: rangée arrière, Gilles Fluet, Ghislain Lepage, Miroslav Chum, Manon Farmer. Devant: Jacques Gagnon, Peter Jort, Marilaine Savard, Karine Gaulin et Véronique Mercier.
Un comité de vigilance va donner une voix aux citoyens
Rémi Tremblay  ( 16/12/2013 )

Un groupe de citoyens vient d’entreprendre des démarches en vue de la création du Comité citoyen de la région du lac Mégantic. Un organisme sans but lucratif qui s’est donné pour mission d’exprimer une voix citoyenne auprès des instances concernées par la décontamination et la revitalisation de la région. «Il faut se mobiliser et se responsabiliser comme population», lance Marilaine Savard, porte-parole des 18 membres-fondateurs, réunis le 18 novembre.

Plusieurs questions concernant la santé et la qualité de vie de la population sont soulevées depuis la tragédie du 6 juillet. «Quel est le portrait réel de la santé de nos cours d’eau? Quels impacts aura la catastrophe sur notre santé à nous? Peut-on respirer sans crainte la poussière du centre-ville? Que deviendront les amas de terre contaminée dispersés sur le territoire? À la recherche d’éléments de réponse, l’organisme se donner d’abord comme mandat d’établir un dialogue qui permettrait de susciter un climat de confiance et de transparence entre les différents intervenants», précise la porte-parole.

Le comité s’est créé à la suite de la visite à Lac-Mégantic, début novembre, du président de la Société pour vaincre la pollution (SVP), Daniel Green. Avant de quitter la salle de l’auditorium, des mains se sont levées et des noms se sont échangés.

Le groupe se tient à l’affût de personnes ressources qui auraient de l’expertise à partager ou encore des fonds à investir dans la cause. «Entre autres, des chercheurs universitaires, des firmes indépendantes, des organismes de défense de l’environnement et des fondations sensibles à des actions comme les nôtres.» Une cueillette d’informations vulgarisées afin de la communiquer en toute transparence à la population.

Le mandat est ambitieux et les ressources financières très limitées, reconnaît Marilaine Savard. «Nous avons besoin d’argent pour nous donner une permanence. C’est notre seul moyen de financement. On est à la recherche de partenaires indépendants», insiste-t-elle. Les députés provincial et fédéral ont d’ailleurs été sollicités pour leurs budgets discrétionnaires respectifs afin d’obtenir un soutien de base lié à sa mise en place.

Premier objectif, un bon membership, avec une cotisation qui permettra de mettre quelques sous en banque. Le comité ne se veut pas exclusif à la région. «On veut des gens provenant de toutes les localités situées tout au long de la rivière Chaudière. Eux aussi subissent les conséquences environnementales de la catastrophe du 6 juillet.»

Parmi les mesures que le comité entend exiger des autorités en place, du monitoring autour de la future unité de décontamination, ainsi qu’autour du chantier du centre-ville. Ses membres ne se voient pas comme un obstacle aux travaux en cours. Une invitation a d’ailleurs été lancée à la Ville de Lac-Mégantic afin d’obtenir un premier échange qui «permettra, espérons-le, d’implanter les bases d’une future collaboration.»

Le comité juge important le recours collectif entamé contre les pollueurs responsables et invite les citoyens à s’y inscrire.

Toute personne ou groupe intéressé à contribuer au Comité citoyen de la région du lac Mégantic par le biais d’une implication régulière, ponctuelle ou financière est invité à communiquer avec Marilaine Savard ou visitez le site en cliquant ici

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage