L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections provinciales 2012
>  Archives
Caserne: un pensez-y bien!
22/6/2017
1 commentaire (s)

Vous nous laissez tomber?
22/6/2017
0 commentaire (s)

Mémoire remis au BAPE
15/6/2017
0 commentaire (s)

Au sujet du Relais pour la vie
8/6/2017
0 commentaire (s)

Un gros merci!
8/6/2017
0 commentaire (s)


Archives      


Les partenaires du projet Quartier Artisan: Béland Audet (président de la SDEG), Marielle Fecteau (préfet de la MRC du Granit), Bernard D’Arche (cofondateur et président du Centre Magnétique), Cécile Branco (cofondatrice et secrétaire du Centre Magnétique), Jean-Guy Cloutier (maire de Lac-Mégantic) et Mario Morin (vice-président du Centre Magnétique).
Lancement de Quartier Artisan
Claudia Collard  ( 21/11/2016 )

Quartier Artisan vient de voir le jour. Une initiative audacieuse qui placera la région granitoise dans une position enviable, laisse entendre Bernard D’Arche, cofondateur du Centre Magnétique. «On veut faire de Lac-Mégantic la capitale canadienne du soutien au développement des entreprises artisanales.» Rien de moins, ont transmis à leur façon les partenaires de ce projet, lancé le 9 novembre à l’ouverture du Fabcamp Mégantic.

Mis en place dès maintenant, l’accélérateur de Quartier Artisan prend la forme d’un programme de neuf mois destiné à propulser le développement du modèle d’affaires des artisans possédant déjà leur entreprise. Inspirée de l’École d’entrepreneurship de Beauce, la formation étendue sur neuf mois se déclinera en huit rencontres de trois à quatre jours aux six semaines. Une vingtaine de professionnels prodigueront leurs enseignements, dont les designers Jean-Claude Poitras et Mariouche Gagné, figures de proue dans le domaine du fait à la main.

«On cherchait quelque chose pour démarquer la région, lui donner un nouveau visage en matière d’entrepreneuriat. De plus en plus, les consommateurs recherchent des produits authentiques, de qualité et fabriqués localement», fait valoir Cécile Branco, cofondatrice du Centre Magnétique.

L’incubateur de Quartier Artisan devrait par ailleurs voir le jour fin 2017 ou début 2018. Son rôle sera de soutenir les artisans dans le démarrage de leur entreprise, en leur offrant des ateliers et un endroit pour débuter. «Nous sommes actuellement à la recherche d’un lieu, qui abritera cet incubateur et les locaux du Centre Magnétique», communique Bernard D’Arche.

Ce dernier ajoute que Quartier Artisan est conçu dans le but d’offrir une vision de reconstruction basée sur les valeurs entrepreneuriales et créatives des artisans, au nombre d’environ 200 sur le territoire de la MRC. La Société de développement économique du Granit (SDEG), qui figure parmi les partenaires, a versé un montant de 15 000$ dans le projet. «Quartier Artisan répond à cet objectif d’encourager l’entrepreneuriat et de stimuler l’innovation. Ce projet contribue à inventer la communauté rurale du 21e siècle sur le territoire de la MRC du Granit; un territoire unique où priment l’entrepreneuriat, le dynamisme et le développement économique», transmet son président Béland Audet.

«Ce projet fera de la région la première terre d’accueil pour les entrepreneurs artisans de partout au Canada. Quartier Artisan contribuera à assurer la pérennité de nos milieux et la diversification économique à la grandeur du territoire», se réjouit Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit.

Vif engouement

L’accélérateur de Quartier Artisan suscite un vif engouement chez les principaux intéressés. Bonification du réseau de contacts, soutien mutuel et acquisition d’outils précieux contribuant à la croissance de leur entreprise font partie des avantages identifiés par quatre d’entre eux.

William Leclerc, dont l’entreprise Ebenor se spécialise dans la fabrication de batteries sur mesure conçues avec des essences de bois provenant principalement du Québec, a été approché par Bernard d’Arche au Fabcamp de l’an dernier, peu avant la création du Centre Magnétique. Celui qui bénéficie déjà du soutien de cet organisme voit Quartier Artisan comme une opportunité d’élargir encore plus sa clientèle. «Le «fait au Québec», est vendeur. Mon entreprise permet aux musiciens d’avoir facilement accès à un produit fabriqué ici et de grande qualité. Comme je ne vends pas mes batteries dans un magasin de musique conventionnel, c’est une nouvelle expérience d’achat pour eux», transmet l’entrepreneur de Saint-Romain, dont la plupart des transactions sont conclues par internet.

La vente en ligne constitue l’essentiel des revenus de Créations Mariposa, propriété de Julie Comtois. Établie à Notre-Dame-des-Bois depuis juillet 2014 avec son conjoint Marc Lamothe de l’entreprise Toutanbwa, elle confie que les ventes de ses bijoux et coussins de méditation ont quadruplé depuis qu’elle oeuvre à temps plein pour son entreprise artisanale.

Pour Julie, l’accélérateur du Centre Magnétique permettra aux travailleurs autonomes d’avoir accès à des experts qu’il serait impensable de se payer individuellement. «À la base, on fait ce métier par passion mais il faut aussi accomplir toutes les tâches administratives; or, on n’est pas expert dans tout… Sans ce type d’aide, certains seraient peut-être portés à abandonner en cours de route. Avec des outils et de la formation, ça te sécurise dans ta capacité d’accomplir des tâches avec lesquelles tu te sens moins à l’aise.»

À l’instar de sa conjointe, l’artisan ébéniste Marc Lamothe a choisi la région pour sa qualité de vie, tant pour sa facilité d’accès à la propriété que pour la nature omniprésente, vue comme une grande source d’inspiration. Il apprécie également les contacts avec d’autres artisans, riches d’échanges et de conseils mutuels. Un aspect qui risque fort d’être bonifié avec l’accélérateur de Quartier Artisan puisque le programme de formation, unique au pays, réunira des participants de partout.

Qui dit artisan dit travail solitaire. Or le désir de briser l’isolement est bien présent chez les entrepreneurs interrogés, un besoin qui sera comblé avec la création de Quartier Artisan. Déjà, le maillage est entamé; Marc fabrique les bases en bois de certains meubles en granit conçus à l’Atelier Bussière, propriété de Jean-François Bussière. «Jusqu’à tout récemment, mon entreprise était un manufacturier de comptoirs de granit. J’ai choisi de prendre un virage artisanal; je préfère ne pas avoir d’employés, évoluer dans une structure plus simple, aller vers le créatif», commente l’entrepreneur de Lac-Drolet. C’est en sollicitant l’aide du Centre Magnétique qu’il a été mis en contact avec William, Julie et Marc. L’accélérateur représente pour lui un bon moyen d’obtenir une information juste et, en quelque sorte, d’éviter des erreurs. Jean-François a par ailleurs pu bénéficier des précieux conseils de Julie concernant la plateforme Etsy, la plus importante en matière de vente en ligne pour les objets faits à la main. Un exemple d’entraide qui augure bien pour la suite.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage