L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)

Parce que les Méganticois méritent plus...
3/11/2017
1 commentaire (s)


Archives      


L’Édifice du Granit, rue Laval, à la recherche d’un acheteur.
Une terre d’opportunités pour les acheteurs d’immeubles?
Rémi Tremblay  ( 23/1/2017 )

Pour qui recherche l’occasion du siècle dans le marché d’immeubles industriels et commerciaux, en ce début d’année, le territoire de Lac-Mégantic offre un éventail d’opportunités. Dans les cartons des agents d’immeubles, des bâtiments qui ont de l’histoire et des constructions plus récentes.

Dans le plus moderne, l’exemple du 5200 rue Papineau, construit en 2014 en plein boum du nouveau centre-ville et mis en vente au coût de 1,8 million. En plus des 12 130 pieds carrés de superficie locative, l’acheteur met la main sur 57 places de stationnement, tout à côté du Centre sportif Mégantic.

Tout près de là, la Ville de Lac-Mégantic a mis en vente ses condos commerciaux de la rue Papineau, construits après la catastrophe de juillet 2013 pour accommoder les commerçants de la zone sinistrée du centre-ville. Si la plupart des espaces locatifs sont présentement loués, certains sont encore vacants et quelques-uns font l’objet de promesse d’achat.

L’Édifice du Granit, situé au 3700 rue Laval, est à vendre pour 749 000$. L’immeuble a connu ses meilleures années avec l’occupation des locaux par le CLSC. Plus récemment, la pharmacie Jean Coutu y a trouvé refuge après la catastrophe avant de re-déménager cette fois dans son nouvel immeuble de la rue Salaberry.

Un dossier qui semble figé dans le paysage industriel du quartier Fatima, et depuis longtemps affiché, l’ancienne scierie au 3408 La Fontaine qui a cessé ses activités en 2005. Moyennant 600 000$, l’heureux acheteur acquiert le bâtiment, propriété de Shermag, et un terrain de 8 acres.

Des idées d’usine ou de petite entreprise? Deux bâtiments industriels, rue Roberge, dans le parc industriel, l’un de 325 000$, construit en 1985, et un autre de 425 000$, sont tous les deux à vendre par le propriétaire actuel, Masonite.

Sur Laval, on observe de l’activité dans un bâtiment commercial appelé à tomber sous le pic des démolisseurs. L’ancien garage Daigle & Fils n’a pas trouvé preneur depuis la fermeture du commerce. Le terrain sur lequel repose le bâtiment principal figure au répertoire des terrains contaminés à Lac-Mégantic. La bâtisse sera donc démolie.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage