Guignolée
L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Non-assistance à personne en danger?
23/11/2017
0 commentaire (s)

Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)


Archives      


Au local du greffe, les cinq règlements d’emprunts sont soumis à la tenue de registre. Les résultats seront connus après 19h ce soir.
Jour de tenue de registre
Rémi Tremblay  ( 6/3/2017 )

C’est jour de tenue de registre à l’hôtel de ville de Lac-Mégantic, ce lundi, alors que les citoyens doivent sceller le sort de cinq projets d’infrastructures qui nécessitent un financement total de 8,2 millions de dollars.

Le local du greffe où s’exprime l’exercice démocratique est ouvert depuis 9h ce matin et fermera ses portes à 19h. Quatre des cinq règlements d’emprunts sont disposés sur une table, au fond du bureau. Deux d’entre eux se rapportent à des travaux de réfection de rues, Papineau et St-Édouard, un autre à des travaux de réhabilitation des sols sur un terrain du centre-ville, et un quatrième fait référence à des dépenses d’immobilisations courantes. Un cinquième, posé sur le comptoir à l’accueil et qui risque le plus d’être l’objet de l’intérêt du public, concerne les travaux de construction d’une nouvelle caserne d’incendie et un emprunt de 4,3 millions de dollars.

Dans les couloirs de l’hôtel de ville, un constat: des gens sont venus à la première heure dans l’intention de signer le registre, insistant sur leur opposition au site convoité, un terrain de la Central Maine & Quebec, à côté de la voie ferrée, avec accès sur Komery. Des citoyens ont rebroussé chemin après avoir obtenu des informations sur le projet, une autre personne a même rayé son nom du registre après avoir pris connaissance des détails du projet.

Une journée importante pour le maire Jean-Guy Cloutier et son administration. Croisé dans le corridor, le maire a insisté sur le fait qu’une nouvelle caserne était devenue nécessaire pour concentrer toutes les activités du Service de sécurité incendie à un même endroit et libérer des bâtiments, dont l’ancien garage municipal de la rue Milette. Pour chaque règlement d’emprunt, le nombre de signatures requis pour qu’un scrutin référendaire soit tenu est de 500. Si ce nombre n’est pas atteint, le règlement sera réputé approuvé par les personnes habiles à voter.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage