Guignolée
L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Non-assistance à personne en danger?
23/11/2017
0 commentaire (s)

Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)


Archives      


La photographe Jacinthe Lacombe a été initiée à l’achat en ligne par votresite.ca il y a déjà quelques années.
Un centre d'achat virtuel pour stimuler l'économie locale
Rémi Tremblay  ( 27/4/2017 )

Coup d’éclat signé François Charron, en début de semaine. Le chroniqueur Internet de TVA et conférencier au programme Branchons le Québec a lancé le 18 avril le centre d’achat virtuel vitrinecantonsdelest.ca ayant pour mission de stimuler l’économie de la région via l’achat en ligne.

Plus de 130 marchands des Cantons-de-l’Est sous le même toit, dont des marchands de Lac-Mégantic. Disponibles en ligne, plus de 11 000 produits pour une valeur de près de 9 millions de dollars sont proposés aux internautes.

Il s’agit, pour le Québec, d’une sixième vitrine régionale initiée par le site votresite.ca. Une réponse à un grave problème, dit-on : l’an dernier, les Québécois ont acheté pour 8,5 milliards de dollars sur le Web, mais 3$ sur 4 sont sortis du Québec. «Il est urgent de donner une grande visibilité aux PME d’ici et surtout de les aider à vendre leurs produits qu’ils cherchent près de chez eux», soutient François Charron.

La photographe Jacinthe Lacombe a démarré les ventes en ligne bien avant. «Au début, quand on part la boutique en ligne, le plus long c’est apprendre à rentrer les produits et à gérer les stocks. L’important, c’est de se faire connaître.» Les commandes de photos d’événements sont entrées peu à peu. Et c’est mieux comme ça, dit-elle, parce que ça lui permet de s’ajuster et de s’assurer chaque matin que les produits annoncés sont encore disponibles. «Les jeunes magasinent en ligne avant de sortir. Sur ma page Facebook, ils voient ce que je tiens en stock et ils sortent le chercher.» Sa boutique, Couleur Bonheur, est elle aussi branchée mais sur un autre site d’achat en ligne, confié à une firme de communications.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage