Guignolée
L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Non-assistance à personne en danger?
23/11/2017
0 commentaire (s)

Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)


Archives      


De la chaudière à la Chaudière, une délocalisation de gros monstres de rivière bien recherchés par les pêcheurs.
Un premier ensemencement de truites brunes en Chaudière
Rémi Tremblay  ( 22/6/2017 )

Des techniciens de Ressources naturelles et Faune ont dirigé un premier ensemencement de truites brunes dans la rivière Chaudière depuis la tragédie de juillet 2013, signe que l’eau de la rivière, à l’endroit même où le pétrole coulait à flot à des jours plus sombres, a retrouvé un lit propice à l’habitat du poisson.
Québec avait promis un ensemencement de masse, il a livré une partie de la réponse en puisant 78 géniteurs adultes, d’un poids moyen de 2 kg par spécimen, élevés à la pisciculture gouvernementale de Baldwin-Coaticook, et en les relocalisant dans la Chaudière, dont environ la moitié au pied du barrage de la rue Agnès. La cohabitation avec l’achigan et les autres espèces qui se baignent dans le courant du déversoir semble s’être bien déroulée.

Quelques kilomètres plus bas, aux abords du chemin du Barrage, les techniciens aidés d’un bénévole de l’Association Chasse et Pêche Lac-Mégantic ont répété la même opération, ajoutant la mise à l’eau de 5 000 alevins. Leur taux de survie en nature ne dépasse guère 1 à 2% estiment certains observateurs, spécialistes de la pêche.

«Cette intervention a pour but d’améliorer la qualité de pêche, explique le Ministère. Plusieurs travaux ont eu lieu dans la rivière Chaudière depuis le déraillement d’un train. Puisque les travaux de nettoyage et de suivi de la contamination sont pratiquement terminés, le personnel du Ministère a décidé d’ensemencer ces cours d’eau en truites brunes. Cette espèce de poisson est très recherchée par les pêcheurs sportifs de cette région.»


   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage