Guignolée
L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Non-assistance à personne en danger?
23/11/2017
0 commentaire (s)

Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)


Archives      


Bruce Campbell
Bruce Campbell prépare un livre sur la tragédie : une injustice sans précédent au Canada!
Rémi Tremblay  ( 18/8/2017 )

Le livre est en processus d’écriture. Le titre, pas encore choisi! L’éditeur torontois James Lorimer attend le manuscrit avec beaucoup d’intérêt et d’impatience. Plus de trente ans après le naufrage de la plateforme pétrolière Ocean Ranger, au large de Terre-Neuve, un accident qu’il a suivi avec un grand intérêt, Bruce Campbell a continué ce travail lors de grandes catastrophes. Il s’est mis en tête d’enquêter la tragédie de Lac-Mégantic pour espérer lever le voile sur les causes fondamentales du désastre.

Il était directeur administratif du Centre canadien de politiques alternatives, un laboratoire d’idées progressistes au pays, quand est survenu la pire catastrophe ferroviaire au Canada. Il y a perdu une collègue et ses deux enfants.

Dans les mois et les années qui suivront, le professeur de droit à l’Université d’Ottawa fera de nombreux aller-retour à Lac-Mégantic pour suivre tout ce qui s’y passait et surtout, documenter l’action collective entamée par la Coalition des citoyens et des organismes engagés pour la sécurité ferroviaire.

«Je suis presque certain qu’il n’y aura jamais d’enquête judiciaire indépendante sur la catastrophe, déplore-t-il. Je vais essayer de raconter l’histoire de façon la plus complète et la plus humaine possible et de faire l’analyse de la réponse des gouvernements Harper et Trudeau et de celle des compagnies ferroviaires. Essayer de voir si des leçons ont été apprises! C’est une injustice sans précédent au Canada», confie-t-il à l’Écho.

Avec une bourse de la Fondation du droit de l’Ontario, il a pu consacrer une partie de son temps à l’analyse des catastrophes publiques et aux failles de la réglementation qui y sont liées. En définitive, les mêmes ingrédients qui sont à l’origine des événements méganticois et qui ont eu écho à travers le monde, en raison de leur ampleur et du contexte du boum dans l’industrie du pétrole non conventionnel dans lequel ils ont puisé leurs sources.

Le contexte général: trois décennies de déréglementation et le dysfonctionnement de Transports Canada ont amené les compagnies à asseoir leur pouvoir et le gouvernement de Stephen Harper à pousser davantage son grand projet de faire du Canada une puissance énergétique.

La publication du livre devrait coïncider avec le cinquième anniversaire de la tragédie en juillet 2018. Si la traduction a déjà été confiée à Geneviève Boulanger de Lac-Mégantic, il reste à trouver une maison d’édition québécoise qui voudra bien publier la version française du livre.

Bruce Campbell a eu un accès privilégié à certains documents, entre autres la version originale du rapport d’enquête du Bureau de la sécurité des transports, différente de la version finale. Peu de médias ont fait écho du premier rapport qu’il a rédigé en octobre 2013. Et pourtant, une semaine après sa mise en ligne, déjà 60 000 visionnements avaient été partagés.

«À l’époque, tout le monde blâmait tout le monde et personne ne voulait prendre la responsabilité. Un vent de panique chez les fonctionnaires de Transports Canada a mené à une conspiration du silence.» En cours d’enquête, celui qui a reçu de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa le mandat d’enseigner Lac-Mégantic sous ses divers aspects juridiques a eu vent d’un témoignage d’un fonctionnaire de Transports Canada devant une commission fédérale. Quand est venu le temps de chercher à obtenir le rapport, la première réponse qu’on lui a fournie démentait l’existence même du rapport. Utilisant les mécanismes d’accès à l’information, il a fini par apprendre que le rapport existait bel et bien mais que l’organisme fédéral ne pouvait pas le rendre public, en raison du processus criminel engagé contre trois employés de la MMA, donc le conducteur de locomotive Tom Harding.

M. Campbell espère que le procès, prévu débuter le 11 septembre prochain, pourra apporter un meilleur éclairage sur l’ensemble des failles et des facteurs qui ont conduit à la tragédie, avec l’appel à la barre des témoins, des fonctionnaires et peut-être aussi des politiciens de l’ère Harper.

Le projet de loi sur le transport des matières dangereuses aurait donné lieu à une autre enquête de Transports Canada, mais deux ans après le dépôt de plaintes devant un procureur, aucune suite ne semble avoir été donnée à cette procédure.

Le phénomène nord-américain de la déréglementation dans les transports s’est encore accentué sous le régime du président Donald Trump, ce qui n’est pas de bon augure pour les populations canadiennes qui vivent en bordure des voies ferrées.




   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage