L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Bilan d'une première campagne
16/11/2017
0 commentaire (s)

Et pourquoi pas une longue plage?
7/11/2017
1 commentaire (s)

Recherche de transparence, d'abord les faits!
3/11/2017
0 commentaire (s)

Parce que les Méganticois méritent plus...
3/11/2017
1 commentaire (s)


Archives      


Manon Bernard veut représenter les citoyens de Montignac.
Manon Bernard convoite le district Montignac
Rémi Tremblay  ( 8/9/2017 )

Lorsqu’elle a pris sa retraite de la Fédération des syndicats de l’enseignement du Québec, le 30 juin 2013, Manon Bernard avait lancé le message dont elle se souvient très bien: «J’ai dit que ne me bercerais pas sur la galerie!» Quatre ans plus tard, elle persiste et signera… son bulletin de candidature au poste de conseillère municipale dans le district Montignac. «Pour moi, dit-elle, représenter un groupe de personnes n’est pas une notion théorique mais quelque chose que j’ai toujours mis en pratique, y croyant profondément.»

Du monde syndical, où elle a gravi tous les échelons la menant au poste de présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement du Québec, qu’elle a occupé pendant six ans, jusqu’à la politique municipale, la Méganticoise n’y voit là qu’un autre environnement de travail, où elle se sera à l’écoute des personnes qu’elle représentera à un autre niveau décisionnel.

«L’avenir de ma ville m’interpelle, ainsi que le présent», ajoute-t-elle en entrevue. Bien consciente de plonger en politique à un moment déterminant de l’histoire locale, Manon Bernard a d’abord l’intention d’aller à la rencontre de tous les citoyens de son district, dans lequel elle habite, afin de valider leurs préoccupations. «J’ai toujours été branchée sur les personnes que je représente. Pour moi, c’est important.»

Les enjeux importants, elle les nomme : la qualité de vie, l’environnement, le développement culturel, la vitalité économique, la sécurité et la solidarité citoyenne. «Ici, à Lac-Mégantic, ces enjeux sont encore plus sensibles et exigent la plus grande vigilance. Ils doivent être traités de concert avec les citoyens afin d’éviter l’ereur de s’activer en marge d’eux et de mal évaluer leurs aspirations. Une municipalité ne vit pas en dehors de ses citoyens mais existe par et pour eux.»

La candidate a participé à la démarche citoyenne Réinventer la ville. «J’ai observé, j’ai participé à des marches et je suis entrée à la Commission de la famille et des aînés en 2016», une commission présidée par l’actuelle conseillère de Montignac, Julie Morin, aujourd’hui candidate à la mairie.

«Si nous voulons d’une ville qui nous ressemble et nous rassemble, il faut peaufiner nos mécanismes de consultation et de participation des citoyens afin que ceux-ci aient une réelle influence sur la décision des élus. La transparence et l’écoute attentive seront des gages de cohérence et de cohésion dans la prise de décision.»

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage