L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Une foule de souvenirs
16/11/2018
0 commentaire (s)

Avez-vous signé le Pacte?
15/11/2018
0 commentaire (s)

Youpi! c’est ma semaine
8/11/2018
0 commentaire (s)

Un sombre héritage pour le Canada
26/10/2018
0 commentaire (s)

Lettre ouverte au Premier ministre
25/10/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Les médecins Florence Michel, Daniel Chouinard et Bernard Gélinas, propriétaires de la Clinique Santé le Frontenac, ont choisi de prendre les grands moyens pour contrer l’intimidation à l’endroit de leurs secrétaires.
Clinique Santé le Frontenac: tolérance zéro à l'endroit des intimidateurs!
Claudia Collard  ( 3/7/2018 )

Depuis trois ans, 6800 patients sont devenus orphelins sur le territoire de la MRC du Granit, en raison du décès, du départ de la région ou de la retraite de leur médecin respectif. Bien que la plupart se soient vu attribuer un nouveau médecin de famille, la liste des patients orphelins compte encore à ce jour quelque 2500 personnes. Une situation particulièrement difficile pour les gens concernés, qui vont jusqu’à user de violence verbale et d’intimidation à l’endroit des secrétaires médicales. Un comportement qui ne sera désormais plus toléré à la Clinique Santé le Frontenac.

Les médecins propriétaires de cette clinique de la rue Salaberry, Bernard Gélinas, Daniel Chouinard et Florence Michel, l’affirment d’une même voix; la tolérance zéro sera appliquée à l’endroit des intimidateurs, qu’ils soient clients inscrits ou patients orphelins.

C’est qu’en plus de ceux et celles se retrouvant sans médecin de famille, l’impatience gagne aussi certains patients de la clinique. Actuellement, on compte 18 médecins sur le territoire granitois, incluant ceux ouvrant uniquement à l’hôpital, alors qu’il en faudrait 23 pour combler les besoins. Résultat, en plus de servir leurs patients en clinique, la plupart des médecins de famille pratiquent davantage en milieu hospitalier pour répondre à la demande.

«Tu ne peux pas dire à une dame qui va accoucher que le docteur n’est pas à l’hôpital aujourd’hui. Si tu as un accident, que tu es aux soins intensifs avec un infarctus, on ne te dira pas que ça n’adonne pas au médecin… On n’a pas le choix. L’hôpital doit fonctionner 24h heures sur 24», fait valoir le Dr Gélinas.

Or, comme les horaires des départements d’urgence, d’hospitalisation, d’obstétrique, de CHSLD et de soins palliatifs ne sont souvent finalisés que quelques semaines à l’avance, il est parfois impossible pour un patient d’obtenir sur le champ une date de rendez-vous, lequel peut aussi être reporté dans un ou deux mois.

S’ils comprennent très bien l’exaspération de leur clientèle, tout comme celle des patients orphelins, les propriétaires de la Clinique Santé le Frontenac n’en dénoncent pas moins certains comportements, qu’ils jugent inacceptables. «J’entends la secrétaire expliquer la situation au patient, compatir avec lui… Je sais qu’au bout du fil la personne insiste. Ceux qui ont perdu leur médecin monopolisent les lignes téléphoniques. C’est contre productif. Certains viennent directement à la clinique avec la même attitude. J’en ai vu un se planter devant le comptoir et dire qu’il ne bougerait pas de là tant qu’il n’a pas vu un médecin. C’est carrément de l’intimidation. Il y a aussi des menaces verbales», expose le Dr Daniel Chouinard. Il précise que la secrétaire n’a pas le pouvoir sur l’horaire des médecins de la clinique, ni celui d’attribuer un nouveau médecin au patient orphelin. La seule porte d’entrée de ce dernier est de s’inscrire au guichet d’accès, accessible via le 819 583-0330, poste 2239.

«Nos efforts pour prendre le maximum de patients sont là. On essaie d’être fins et gentils mais sur le lot ça ne paraît pas. On étire l’élastique mais un moment donné l’élastique pète», partage le Dr Gélinas.

Désormais, les intimidateurs subiront les conséquences de leurs actes. Les patients orphelins usant de violence verbale et d’intimidation envers les secrétaires seront bannis, donc ne pourront jamais avoir de médecin de famille oeuvrant à la Clinique Santé le Frontenac. Quant aux patients inscrits, ils perdront leur médecin si leur attitude à l’endroit des secrétaires de la clinique est jugée inacceptable.

«On est en situation de crise. Il faudrait cinq médecins de plus dans le Granit, ce qui est énorme pour une petite équipe», communique Daniel Chouinard. «Beaucoup d’efforts sont mis sur le recrutement. On a plusieurs jeunes médecins, dont une nouvelle arrivée en janvier et une autre qui sera ici en septembre. Et on pourrait avoir au moins un autre médecin de plus d’ici un an et demi», informe Bernard Gélinas.

Le hic, c’est qu’on ne peut pas recruter autant de médecins que désiré, le ministère de la Santé et des Services sociaux déterminant le nombre de postes par région. «On est pénalisé à cause de Sherbrooke, où il n’y a pas de pénurie. On ne connaît pas les chiffres exacts mais même si on fait tous les efforts du monde pour recruter, si le gouvernement n’attribue qu’un poste dans le Granit, on doit faire avec. Oui la situation va se résorber mais ça peut prendre deux ou trois ans. D’où l’importance d’agir maintenant contre l’intimidation», conclut le Dr Chouinard.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     1 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Vos commentaires
Denise Gosselin (2018-07-04 à 05:31)
Je travaille en residence privée et je sais ce que vous vivez avec des situations en travaillant avec des personnes malades et je sais que l'on ne peut dire je regarderai çaademain ou lundi quand c'est la fin de semaine on doit etre là ...
Alors je ne suis pas pour la pression et les paroles vulgaires on fait le mieux que l'on peut.



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage