L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
18 octobre
Bingo
Il est temps d'agir!
9/10/2018
0 commentaire (s)

Magnola en mémoire
4/10/2018
0 commentaire (s)

Des questions toujours sans réponse
1/10/2018
0 commentaire (s)

Message aux amis Solidaires
27/9/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Le livre de Bruce Campbell sur la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic.
Bruce Campbell réclame une commission d'enquête sur la tragédie
Rémi Tremblay  ( 10/10/2018 )

Lancement, ce 4 octobre, sur la colline parlementaire à Ottawa du livre The Lac-Mégantic Rail Desaster – Public Betrayal- Justice Denied de Bruce Campbell. Ex-directeur du Centre canadien des politiques alternatives sur la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, l’auteur livre un véritable plaidoyer sur la nécessité d’une commission d’enquête publique sur cette tragédie visant à exiger une révision complète de la loi sur la sécurité ferroviaire au Canada.

Publié chez Lorimer en version originale anglaise, le livre de 200 pages vient mettre en lumière la face cachée de la tragédie de Lac-Mégantic, «ce qui s’est réellement passé, comment cela a pu se produire, qui en sont les véritables responsables, et ce qui fait qu’une telle menace plane encore aujourd’hui au-dessus de nos têtes», résume l’auteur.

Le livre décrit comment une entreprise travaillant comme sous-traitant du CP, la Montreal Maine and Atlantic Railway, dirigée par Ed Burkhardt et connue pour son laxisme et son dossier déplorable en matière de sécurité, a réussi à obtenir de Transports Canada l’autorisation de faire circuler ses convois pétroliers via Lac-Mégantic avec un seul membre d’équipage.

«La catastrophe de Lac-Mégantic n’a pas été le résultat de circonstances fortuites et imprévisible. Bien au contraire, elle a été l’aboutissement d’une série d’événements, de politiques et de décisions qui, comme l’explique ce livre, ont exacerbé au fil du temps la probabilité d’une catastrophe, à tel point qu’on aurait dit un jeu de roulette russe: la question n’était plus de savoir si, mais plutôt quand le pire se produirait.»

L’auteur dépeint la façon dont on a systématiquement sabré les mesures de sécurité publique, ce qui a affaibli le pouvoir réglementaire de l’État au profit d’une puissante industrie. «Ainsi, écrit-il, le gouvernement (fédéral) s’est déchargé d’une de ses responsabilités fondamentales, soit la protection des citoyens, en l’occurrence les habitants de Lac-Mégantic, pour servir les intérêts de sociétés privées. La population a été trahie.»

En dépit de quelques améliorations à la sécurité ferroviaire, autant sous le gouvernement Harper que sous le gouvernement Trudeau, Bruce Campbell croit que le risque d’un autre accident de l’ampleur de celle de Lac-Mégantic pèse encore, au moment même où le trafic du transport de pétrole par train atteint des niveaux records.

L’auteur met également en lumière la façon dont, à la suite de pressions politiques, cette décision d’autoriser la conduite avec un seul membre d’équipage a été masquée comme cause de la tragédie dans le rapport final du Bureau de la sécurité des transports du Canada, et ce, en dépit des conclusions sans équivoque de l’équipe chargée de l’enquête.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage