L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Votre lac a besoin de vous
16/5/2019
0 commentaire (s)

Respect des chasseurs
3/4/2019
0 commentaire (s)

Lettre ouverte sur l'affaire SNC-Lavalin
1/4/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Un spectacle fréquent dans la région, autant à l'automne qu'au printemps.
Chevreuils, égarement et capacités affaiblies
Rémi Tremblay  ( 17/4/2019 )

La Sûreté du Québec invite les automobilistes à redoubler de vigilance en cette période de l’année, qui coïncide avec la sortie des chevreuils à proximité du réseau routier. L’augmentation des populations de chevreuils combinée au nombre croissant de véhicules sur la route amène une recrudescence des collisions impliquant des animaux.

Dans la seule journée du 6 avril, la SQ du Granit rapporte trois collisions de ce type, à Lac-Mégantic, Courcelles et Saint-Ludger. Personne n’a toutefois été blessé.

Au cours des trois dernières années, le nombre de chevreuils tués sur les routes n’a pas cessé d’augmenter. La vigilance est de mise surtout à l’aube et en fin de journée, les moments de la journée où les chevreuils se déplacent le plus.

L’arrivée du printemps ne signifie pas pour autant l’accessibilité aux routes non déneigées en hiver, comme celle du Morne entre Lac-Drolet et Saint-Sébastien où à deux reprises les secours ont dû intervenir pour dégager des véhicules enlisés dans la neige. Dans l’un des cas, l’intervention d’une remorqueuse a suffi pour ramener le véhicule sur la route sèche. Dans l’autre, un conducteur intrépide qui se fiait à son GPS a fait fi de la présence de la neige sur la chaussée, et s’est enfoncé profondément dans le secteur avant d’être immobilisé. Les policiers appelés à la rescousse ont dû parcourir à pied près de 800 mètres avant de repérer le véhicule. L’aide des pompiers a été nécessaire pour sortir le conducteur et le véhicule du pétrin.

Autre soubresaut de l’hiver, le lundi 8 avril, alors que la SQ a dû déclencher l’opération Dégivreur, en raison du mauvais temps. Deux collisions ont été rapportées, l’une au coin Cousineau et Papineau, faisant un blessé mineur, et l’autre sur la 263 à Saint-Sébastien.

Le 6 avril, un homme conduisant avec les facultés affaiblies par la drogue a été arrêté. Selon le sergent Maxime Gladu, responsable du poste de la MRC du Granit, les patrouilleurs disposent des outils nécessaires pour intervenir dans les cas semblables. «Quand les policiers observent différents symptômes, ils peuvent demander au conducteur fautif de passer des tests de coordination de mouvements. Si le conducteur échoue, ils font alors appel à un agent spécialement formé en reconnaissance des drogues qui peut exiger un prélèvement d’urine.»

Quatre jours plus tard, sur la rue Dollard à Lac-Mégantic, un conducteur avec les capacités affaiblies par l’alcool a été confronté à une accusation supplémentaire de possession de stupéfiants.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage