L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Le festival Songe d’été en musique, compte sur l’apport de nombreuses entités de la région, qui agissent en tant que partenaires, représentés ici en compagnie de Tom Quigley (en haut à droite), qui siège au sein de l’organisation de l’événement mélomane.
Une 14e édition pour Songe d'été en musique
Claudia Collard  ( 24/7/2019 )

Le festival Songe d’été en musique déploiera ses ailes à la grandeur du territoire granitois pour une 14e année. L’événement réunissant durant neuf jours maîtres de renom, étudiants de haut niveau et membres de la population débutera le 27 juillet à la Salle Montignac par un concert réunissant artistes musicaux et vocaux accomplis. Pour cette soirée débutant à 20h, les compositions de Michael Roberts et Larry Lockwood seront présentées pour la première fois devant public! Un privilège parmi tous ceux réservés aux spectateurs, qui auront droit à plusieurs nouveautés tout au long de la programmation.

Parmi les initiatives de l’édition 2019, un programme vocal sous les étoiles réunissant 19 étudiants inscrits à la Maison du Granit le 29 juillet. Ce même soir, Claude Laflamme sera de passage à l’église de Stratford pour une prestation de harpe-guitare, instrument hybride à 51 cordes.

Avec la complicité de l’organisation Sentier des Écossais, Songe d’été se déplacera dans l’église de Stornoway le 30 juillet. Au cours des derniers mois, des musiciens du festival ont consacré une partie de leur temps libre à la préparation d’un concert qui permettra de découvrir des œuvres de compositeurs écossais de diverses époques.

Depuis les débuts de l’événement mélomane, la dimension humaine figure au cœur des priorités des participants. Ces artistes, qui mènent une vie bien remplie dans la région new yorkaise, ont accès ici à un espace de liberté musicale en plus de se retrouver devant un public authentique, sans tuxedo ni critiques de spectacles, laisse entendre Tom Quigley, qui siège au sein du comité organisateur. «C’est pour ça qu’ils reviennent ici année après année, se produire et enseigner bénévolement.»

Retour à l’Astrolab le 31 juillet pour un répertoire interprété par le percussionniste Frank Cassera, choisi sous le thème du temps et de l’espace, en plus d’un concert surprise en après-midi à la chapelle du Mont St-Joseph.

Chef de chœur au sommet de sa carrière, Noby Ishida, originaire du Japon et établi à New York, en sera à son premier passage à Songe d’été. Il dirigera la chorale du festival, dont le spectacle aura lieu le 3 août à l’église de Lambton. «On aura droit au Gloria de Vivaldi, à la fois accessible et intense en émotions. Ça va être grandiose!», annonce M. Quigley.

Autre première, une formation destinée aux enfants de l’OTJ de Lac-Mégantic. Durant toute la semaine du festival, ces derniers auront accès à la virtuosité de Christina Montalto. Celle qui assume la vice-présidence du conseil d’administration du festival est chanteuse d’opéra de profession, en plus d’œuvrer à la Studio School of Rock’n’roll for kids, une école privée de New York où les enfants apprennent à bien utiliser leur voix et performer sur scène. Cette initiative culminera par un spectacle gratuit présenté dans l’avant-midi du 4 août à la Place Éphémère dans le cadre des festivités de la Traversée. Deux moniteurs du camp de jour évoluant déjà dans le monde de la musique seront également formés par Mme Montalto afin de poursuivre le travail amorcé.

Concert gratuit des musiciens de Songe d’été le 2 août à midi, à la Maison du granit. Les visiteurs du lieu risquent par ailleurs d’avoir des surprises puisque la porte est ouverte aux pratiques des musiciens durant l’ensemble du festival. Et comme à l’habitude, les membres de la population sont les bienvenus dans tous les lieux de répétition. Toujours sur l’heure du midi, cette fois le 4 août à l’église de Saint-Romain, le public aura droit à une prestation gratuite des étudiants de l’école de musique et de chant.

«On peut dire que Songe d’été commence à s’enraciner dans le paysage. On constate que les gens qui connaissent le festival ne pourraient pas s’en passer. Mais on aurait de la place pour trois à quatre fois l’assistance actuelle aux concerts. Notre prochain objectif sera d’attirer des mélomanes de l’extérieur. Si on réussit ça, c’est toute la région qui va en bénéficier», termine Tom Quigley, saluant au passage l’apport des organisations réparties aux quatre coins de la MRC qui contribuent au succès de l’événement.

La programmation de l’événement est disponible sur le site midsummermusiquebec.com. Grâce à une collaboration du Comité culturel Mégantic, les billets sont disponibles en ligne via lacmegantic.tuxedobillet.com en plus d’être en vente le soir de chaque concert. Toujours au prix unitaire de 20$, l’entrée étant gratuite pour les enfants de 12 ans et moins.


   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage