L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Événements
>  Le Turmel
>  Les Béliers
>  Les Athlétiques
>  Les Mousquetaires
>  Biathlon
>  Judo
>  Patinage artistique
>  Soccer
>  Tennis
>  Golf
>  Athlétisme
>  Hockey
>  Cyclisme
>  Résultats sportifs
>  Archives
18 octobre
Bingo
Il est temps d'agir!
9/10/2018
0 commentaire (s)

Magnola en mémoire
4/10/2018
0 commentaire (s)

Des questions toujours sans réponse
1/10/2018
0 commentaire (s)

Message aux amis Solidaires
27/9/2018
0 commentaire (s)


  ÉVÉNEMENTS

 Calendriers Événements   -   Archives      


Le quart-arrière Antoine Cloutier-Bolduc vient de remettre le ballon à Steve Bolo Mboumoua, qui finira par atteindre la zone payante. (Photo Anne-Julie Hallée)

Béliers: deux grosses victoires sur trois
Anne-Julie Hallée  ( 11/10/2018 )

Ce weekend dernier en fut un autre fort en émotions. Les juvéniles ont affronté la Polyvalente Bélanger de Saint-Martin vendredi après-midi, tandis que les cadets recevaient les Barons du Séminaire de Sherbrooke samedi. Les benjamins étaient encore sur la route et ont joué à Victoriaville face au Collège Clarétain.

Vendredi après-midi, il y avait une activité de masse à la Polyvalente Bélanger de Saint-Martin en Beauce. Devant plusieurs élèves de l’école, les Béliers sont allés affronter les Patriotes. Malgré une bonne préparation, les Béliers de Coach Caron ont perdu 42-6. «Le pointage ne représente vraiment pas l’allure du match», a souligné l’entraîneur-chef des Béliers. «Les couvertures étaient bonnes, mais nos petites erreurs ont fait très mal. On a eu un bon début de match à l’attaque, en marquant un touché sur notre deuxième séquence. C’est Lucas Dumas-Chaput qui a atteint la zone payante sur une passe d’une quinzaine de verges de Lucas Carrier. Par contre, les Patriotes ont réussi quelques jeux en situation de 3e et 4e essais, ce qui a déstabilisé notre équipe. Il faut rendre crédit aux Patriotes qui ont joué un fort match et qui nous attendaient de pied ferme. Ils ont fait jouer leurs meilleurs joueurs autant en attaque qu’en défensive, ce qui a compliqué les choses pour les Béliers», de conclure l’entraîneur Patrick Caron.

Samedi après-midi, les cadets recevaient la visite des Barons du Séminaire de Sherbrooke. «L’enjeu de la partie était important pour les deux équipes. Les Barons tentaient de préserver leur fiche parfaite de 4-0 et nous tentions de reprendre l’avantage du terrain avec une victoire par un écart de plus de 22 points, une lourde commande», de souligner Coach Thibault. Les Barons avaient battu les Béliers à leur première rencontre cette saison, mais cette fois-ci, l’équipe de Coach Thibault était améliorée et prête.

La partie a vraiment mal commencé pour les Béliers qui ont donné un touché facile aux Barons sur la première séquence. Sur le botté de reprise, les Barons ont repris le ballon avec un botté court. Après quelques jeux, l’équipe sherbrookoise s’est approchée de la zone. «Notre niveau de jeu était vraiment mauvais. J’ai alors pris la décision de demander un temps d’arrêt au milieu du premier pour m’adresser à l’équipe entière dans le but de dire aux joueurs de se ressaisir et de jouer au football comme ils le sont capables. Cette stratégie a été bénéfique puisque nous avons arrêté les Barons à la porte des buts et le momentum a changé de côté», d’affirmer l’entraîneur-chef. À 1:12 de la fin du premier quart, Steve Bolo Mboumoua a couru 64 verges jusque dans la zone de buts pour un touché. C’était 8 à 6 pour les Barons après 12 minutes de jeu.

Au deuxième quart, un seul touché a été marqué et c’est de nouveau Steve Bolo Mboumoua qui a couru sur une distance de 52 verges pour donner l’avance aux Béliers 12 à 8. Au troisième quart, Félix Lapierre, quart-arrière réserviste, a fait une superbe passe à Mikaël Roberge dans la zone payante. Puis trois minutes plus tard, l’athlète Mboumoua a récidivé avec un touché et un converti de deux points. À 2:59, les Béliers ont reculé l’attaque des Barons et ceux-ci ont dû donner un touché de sûreté aux Béliers. À 27 secondes de la fin de ce quart, le botteur Mboumoua a projeté le ballon très profondément dans la zone. Les Barons ont été obligés d’offrir un simple aux Béliers. C’était alors 29-8 en faveur des Béliers. «Nous avions 21 points d’avance et notre objectif était plus que réaliste», avoue Coach Thibault.

Au dernier quart, les Barons n’avaient pas dit leur dernier mot. À 9:35, ils ont marqué un touché et à 4:41, ils ont compté à nouveau, resserrant le pointage. Les Béliers ont bien travaillé en fin de partie pour contenir l’adversaire. Marque finale: 29 à 20 en faveur des Béliers. «C’est insuffisant pour le premier rang mais très gratifiant car nous avons vaincu une très bonne équipe. Je désire souligner le caractère de nos joueurs qui n’ont jamais abandonné et qui se sont relevés après un début désastreux. Également le travail acharné de la ligne offensive qui a repoussé la défensive des Barons qui mettait beaucoup de pression. Il y avait beaucoup d’ambiance et on se serait cru en pleines séries éliminatoires. Les deux équipes peuvent encore accéder au premier rang», de conclure l’entraîneur-chef des cadets.

Depuis le début de la saison, les Béliers benjamins se dirigent vers Québec pour jouer des parties de 30 minutes. Par contre, ce weekend, les benjamins de Coach Thibault ont joué un match complet à Victoriaville face au Graal du Collège Clarétain.

«Nous affrontions une bonne formation qui nous avait infligé notre seul revers de l’automne 14-8, la semaine dernière. Nous avons connu un départ exceptionnel avec une récolte de trois touchés au premier quart, tous l’œuvre de Tristan Bédard, le numéro 33. Notre défensive a été solide durant toute la première demie, ne pliant qu’une seule fois. Le pointage à la demie était de 22-8 à notre avantage. À noter que les bottés valent 2 points. En deuxième demie, nous avons continué à bien jouer autant en attaque qu’en défensive. Nos ajustements durant la semaine de pratique ont été bénéfiques et les joueurs ont bien exécuté le plan de match. Félix Bernier, au poste de quart-arrière, a connu une bonne journée et il a complété deux passes de touché à Benjamin Gauvin #37. De plus, notre quart-arrière a gagné beaucoup de terrain avec ses jambes. Le pointage a été complété par un touché de 35 verges de Xavier Bégin #14. Tristan Bédard a aussi exécuté un placement d’une vingtaine de verges. La ligne défensive a été très efficace et Liam Vachon #44 a réussi deux interceptions. Très solide prestation des deux unités défensives dans cette rencontre. Marque finale: 49-16 en faveur des Béliers. Je suis très fier de mes Béliers qui ont joué une très belle partie et qui ont fait preuve de discipline», a affirmé l’entraîneur-chef Yannick Thibault.

Le vendredi 12 octobre, à 19h, les Béliers juvéniles affronteront le Summum de la Polyvalente La Frontalière à Coaticook. Puis dimanche, ce sera un programme double au terrain de la Polyvalente Montignac. Dès 11h, les Patriotes de la Polyvalente La Poudrière de Drummondville viendront s’opposer à nos benjamins, tandis qu’à 14h, les Patriotes de la Polyvalente Bélanger de St-Martin seront les visiteurs face à nos cadets.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage