L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections provinciales 2012
>  Archives
Lettre ouverte au député Bolduc
17/8/2017
0 commentaire (s)

La voie de contournement et rien d'autre!
17/8/2017
0 commentaire (s)

L'envers de la médaille
14/8/2017
0 commentaire (s)

Victime du barrage
14/8/2017
0 commentaire (s)

Le statu quo n'est pas une option!
3/8/2017
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


La voie de contournement et rien d'autre! ( 17/8/2017 )

En tant que candidate à la Mairie lors des prochaines élections municipales qui auront lieu à l'automne prochain, je souhaite réagir au billet de Rémi Tremblay ayant pour titre : «Un enjeu électoral?».

Il est délicat pour moi d'écrire ainsi sur le sujet de la voie de contournement, mais j'avoue ressentir le besoin d'exprimer haut et fort ma vision de ce dossier épineux mais combien prioritaire.

Ma vision est que nous devons nous battre jusqu'au bout pour obtenir cette voie de contournement. Il en va de la santé et de la sécurité des citoyens de Lac-Mégantic, de sa vitalité économique et par le fait même du potentiel de développement de la MRC du Granit. Nous faisons déjà face à des défis importants de main-d'œuvre, dus entre autres au vieillissement de la population et à l'exode des jeunes. Qui plus est, les risques de déraillement ne peuvent être exclus considérant le dénivelé important du terrain et la courbe de huit degrés dans le centre-ville. La densité de population vivant à proximité de la voie actuelle et la dangerosité des matières qui sont transportées devraient suffire à nous convaincre que le statu quo est inacceptable. Nous devons nous rallier et mettre davantage de pression, collectivement, pour atteindre notre objectif.

Est-ce que la voie de contournement ferroviaire sera un enjeu électoral? Ma réponse est la suivante: j'espère que NON, et je vous explique. Mon souhait est que tous les candidats qui aspireront à la Mairie se rallieront et ne parleront que d'une seule voix: la voie de contournement et rien d'autre! Pas question de se diviser. Comment voulez-vous que les gouvernements supérieurs croient au projet si nous-mêmes donnons l'impression de le remettre en question? Je suis même prête à faire une conférence de presse commune aux côtés des autres candidats afin d'exprimer la seule option possible. Cette campagne électorale est peut-être notre chance ultime de se faire entendre auprès de Québec et Ottawa: la voie de contournement et rien d'autre. Peu importe qui sera élu, la ligne de pensée doit être la même, pour le bien de la population locale et régionale.

Dans cette campagne, je souhaite que la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire fasse ce qu'ils ont toujours fait avec brio, maintenir cet enjeu au cœur de la réflexion collective. Le groupe piloté par Robert Bellefleur devra, selon moi, pousser chacun des candidats à maintenir le cap. Dans ce dossier, l'idée ici n'est pas de choisir son camp politique mais de choisir le camp de la voie de contournement. J'ai personnellement demandé une rencontre avec monsieur Bellefleur pour discuter avec lui de cette vision. Son rôle est essentiel, et nous devrons collaborer. Nous devons faire en sorte que le pouvoir politique et le pouvoir citoyen parlent d'une même voie; c'est le seul moyen que nous aurons de réussir.

Alors, si vous me demandez mon avis sur le dossier ferroviaire, le voici: la voie de contournement et rien d'autre! Quant au tracé précis, et aux autres enjeux qui en découlent, nous devons continuer de travailler de concert avec les municipalités de Frontenac et Nantes afin que les impacts soient les plus limités possible. Autrement, nous ne pourrons y arriver. Actuellement, les Maires de Frontenac de Nantes, messieurs Cloutier et Breton, font bien leur travail. Ils défendent les intérêts de leur communauté respective, et ils le font très bien, croyez-moi. Cela dit, la responsabilité des maires est également de veiller au développement social et économique régional. Nous devons donc, collectivement, trouver le compromis entre protéger les intérêts des municipalités respectives, tout en assurant la santé et la vitalité de Lac-Mégantic, qui aura inévitablement un impact positif sur l'ensemble du territoire.

Une fois que nous obtiendrons une réponse claire et ferme que nous aurons une voie de contournement, nous préciserons le trajet, les enjeux, etc. Le rapport du BAPE le dit : l'option la plus sécuritaire est la voie de contournement. Il ne m'en faut pas plus! Nous n'aurons pas deux chances de faire en sorte que plus jamais les générations futures ne subissent une tragédie comme celle que nous avons vécue.

La réalisation de cette voie de contournement passe nécessairement par notre capacité à envoyer un message clair, sans compromis, aux paliers de gouvernements. Cette réalisation se fera aussi à condition que nous soyons organisés, mobilisés et solidaires. Surtout, n'oublions jamais que c'est à nous de maintenir la pression, personne d'autres ne le fera à notre place.

Julie Morin



   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

L'envers de la médaille  ( 14/8/2017 )
Victime du barrage  ( 14/8/2017 )
Honte au ministre Blais  ( 13/7/2017 )
L'émetteur de mépris  ( 13/7/2017 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage