L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Respect des chasseurs
3/4/2019
0 commentaire (s)

Lettre ouverte sur l'affaire SNC-Lavalin
1/4/2019
0 commentaire (s)

Message aux députés conservateurs
1/4/2019
0 commentaire (s)

Un mois «à coeur ouvert»
28/3/2019
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Lettre ouverte des Colibris ( 21/2/2019 )

«Un jour, il y a eu un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : Colibri! Tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu! Et le colibri lui répond: Je le sais, mais je fais ma part» -Légende amérindienne

En septembre 2013, Cédric, Sandra, Fabienne et moi-même Thierry Roche rencontrions par hasard Colette Roy Laroche, alors mairesse de Lac-Mégantic, dans un hall d’hôtel à Québec… C’est dans le cadre d’une délégation du Pôle Innovations Constructives (PIC) que nous étions présents au Canada, accompagnés de Michel Gabillon, un ami de Colette qui nous a quittés depuis.

Ce fut une très riche soirée au cours de laquelle l’ancienne mairesse nous partagea la tragédie survenue deux mois plus tôt au coeur de sa ville. Le lendemain, sur sa proposition, nous avons modifié notre programme et nos projets: nous acceptions son invitation à venir voir sur place l’ampleur de ce drame.

Nous avons été bouleversés, émus, désemparés devant tant de désastre. Cédric venait de perdre son entreprise quelques mois auparavant, ravagée par les flammes. Pour ma part, j’ai ressenti tristesse et compassion pour cette ville et ses habitants, impuissance et sidération face à cette catastrophe aux répercussions humaines, sociales, économiques et environnementales. Oui, je peux dire que mon coeur d’homme a été saisi de compassion…

Que faire? Et moi-même, que pouvais-je faire?

Venir sur le lieu de ce malheur, rencontrer Colette Roy Laroche, échanger avec les habitants de cette commune en pleine désolation, a fait naître en moi un profond désir de contribuer d’une manière ou d’une autre, même pauvrement, à la consolation des Méganticois. Très marqué par la légende du colibri, je ressentais comme lui le besoin de faire ma part!

Dès notre retour en France, avec mon ami et associé Cédric Michel, nous avons partagé notre émotion et notre volonté de nous impliquer avec nos compétences à la reconstruction de Lac-Mégantic. De nombreux partenaires, entrepreneurs, politiques de notre région (Auvergne-Rhône-Alpes), très touchés, ont accepté de prendre part à cette aventure soutenue par le PIC et de signifier concrètement leur engagement pour Lac-Mégantic.

Ému par le fait que le plus grand nombre de victimes se trouvait dans un bar à chansons, l’idée de proposer la construction d’un bâtiment qui serait un lieu de rencontres, de partage, d’échanges de savoirs, de vie, s’est imposé à moi, tout comme les premières esquisses. Finalement, il ne s’agissait pas uniquement de répondre à des besoins: il fallait créer du désir!

Symboliquement, nous l’avons appelé «Le Colibri», signe de cette petite goutte que nous avions à coeur d’apporter à la reconstruction de Lac-Mégantic.

Cela a été un véritable engagement pour nous, humain et amical d’abord, puis financier, nous amenant à prendre sur notre vie personnelle et professionnelle pour concevoir un projet architectural dépassant toutes les normes environnementales en vigueur, créer un site Internet, monter une association franco-québécoise, organiser des rencontres en France, participer à des événements caritatifs pour trouver des fonds, organiser des déplacements au Québec, le tout à nos frais.

Tout au long de cette aventure, nous avons été portés par la joie et le plaisir de nos rencontres, l’accueil plein de confiance du conseil municipal et la bienveillance des habitants rencontrés.
Le Colibri a connu des difficultés, dues en grande partie à la différence des législations françaises et canadiennes, et à la complexité pour des entreprises basées en France d’apporter des contributions et soutiens financiers à l’étranger, hors ONG.

Puis, le conseil municipal a changé et il semble qu’aujourd’hui la nouvelle équipe en place à Lac-Mégantic ne souhaite pas poursuivre ce beau projet, s’engageant sur d’autres choix.
Je lis avec une profonde tristesse des articles au sujet de cette initiative Colibri à travers la plume de Monsieur Miroslav Chum, que j’aurais plaisir à rencontrer. Oui, j’ai un sentiment de grande tristesse devant une lecture des événements que je ne reconnais pas, avec des informations fausses et blessantes.

Des études techniques et économiques ont été réalisées pour asseoir la faisabilité financière du projet. Ces coûts d’investissement, nous les partageons en partie aussi, personnellement et sans retour. Nous ne le regrettons pas!

Cette aventure est née d’une rencontre avec une très belle personne, courageuse, audacieuse et «donnée» à la cause des Méganticois. Cette aventure a suscité d’autres très belles rencontres et tissé des liens d’amitié. Elle aura contribué à la mise en place des Ateliers du Lac (rencontre d’une semaine avec les étudiants français et québécois). Le Colibri a engendré le projet du micro-réseau, extraordinaire anticipation sur le thème des villes en transition. Le Colibri a fait connaître à la France la tragédie que les habitants de Lac-Mégantic ont traversée.

J’ai personnellement à coeur, dans ma vie d’homme, et dans ma vie d’architecte urbaniste, de contribuer à rendre la vie plus belle, la mienne et celle des autres. Pour Cédric Michel, Vincent Michel, Fabienne Joly, Sandra Veyret, puis Jean Marc Gagnon, Yannick Gagnon et Matthieu Gillet, notre motivation s’est mue par le désir d’accompagner la ville vers un avenir prometteur. Il était donc fondamental à nos yeux que ce projet soit fait pour et par les Méganticois.

«Contribuer» à la reconstruction de Lac-Mégantic avait surgi en moi comme une évidence ! Par la suite, j’ai eu beaucoup de joie dans les rencontres de ces dernières années et la collaboration autour du projet.

Ce Colibri ne devrait donc pas chanter à Lac-Mégantic, mais je ne doute pas que d’autres chants d’oiseaux se feront entendre. De tout coeur, je souhaite de la consolation à chacun des habitants, et bientôt la joie de déambuler dans un coeur de ville renouvelé.

J’ai appris à ne pas me laisser déstabiliser par les «tatous» et à croire à la beauté et à la valeur des colibris… Je souhaite pour Lac-Mégantic et pour notre monde, de nombreux colibris!

Thierry Roche
Pour l’équipe du Colibri
Lyon

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     1 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Vos commentaires
Jean Claude Lacroix (2019-02-22 à 05:31)
Je vais être poli , mais je vais aussi laisser parler mon coeur
De un , dans votre témoignage, ou parle t on d'investissement , mise à part, votre célèbre façon de monter un projet , mais toujours en n'en quantifiant jamais les coûts.
Mon cher monsieur , vous êtes vraiment un vrai Français
Une présentation d'un beau projet , enveloppé de belles paroles , mais rien de concret
Pour moi le projet Colibri est venu au monde dans une soirée arrosée, et il est mort dans la même soirée.
Jamais vous n'avez eu le sérieux d'aller plus loin . Restez en France , vous avez plus de problèmes à régler que nous .
Sans rancune à nos amis Français

Respect des chasseurs  ( 3/4/2019 )
Un mois «à coeur ouvert»  ( 28/3/2019 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage