L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir?
27/6/2019
0 commentaire (s)

Voie ferrée: un message clair!
6/6/2019
0 commentaire (s)

Mise au point du maire de Audet
30/5/2019
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Respect des chasseurs ( 3/4/2019 )

Tout le respect auquel les chasseurs de notre pays ont droit ne s’est pas mérité seulement par le bon gibier qu’ils mettent sur la table. Car les statistiques internationales démontrent que les décès par arme à feu dans notre pays (4,1 / 100 000 habitants) sont le tiers de celui des USA (14) et encore bien moins que celui du Brésil (26,1). Le respect qu’on doit à nos chasseurs est donc bien mérité. Cependant, ce n’est pas une raison de laisser tout aller car il y a encore place à s’améliorer sur ce plan. Par exemple, les pays scandinaves (1,2 à 2,4) pourraient nous inspirer, là où justement des registres d’armes à feu sont en place. L’utilité d’un registre des armes à feu a donc des fondements éprouvés.

Par contre, le lobby canadien pro-arme s’acharne jusqu’à douter publiquement des compétences de médecins à ce sujet alors que ces mêmes médecins doivent soigner les victimes des armes à feu. Pourtant, il est évident que le défi d’améliorer la santé publique relève justement des médecins. Ces derniers ne veulent pas se priver de tout moyen disponible, comme un registre, pour sauver des vies en visant d’améliorer la prévention.

Les chasseurs sont donc encore invités à participer à la sécurité de tous et plus particulièrement de la leur plutôt que s’y opposer en se fiant à la propagande d’une industrie de conflits d’intérêts. D’ailleurs, c’est pratiquement gratuit pour les chasseurs car la population accepte de les épauler à enregistrer leurs armes. Moins cher en tous cas que le tout aussi utile registre des véhicules automobiles.

Enfin, rien ne suppose que les chasseurs sont des criminels puisque 80% des décès par arme à feu sont des suicides concernant majoritairement ces chasseurs qui, rappelons-le, ont droit au respect et à tous les moyens d’être supportés.

Après tout, le gibier est meilleur à déguster sans contravention ni tracas de futile polémique.

Toutes les statistiques utilisées dans ce texte proviennent du site signons.ca/registre.

Richard Lefebvre MD

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Votre lac a besoin de vous  ( 16/5/2019 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage