L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
21 novembre
Bingo 21 novembre
Ces bâtisseurs du filet social
23/10/2019
0 commentaire (s)

La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


La fierté des gens d’ici ! ( 12/7/2019 )

(Message livré le 23 juin au soir, dans le parc des Vétérans, à l’occasion des festivités de la Fête nationale)
Gens de Lac-Mégantic et de la MRC du Granit, je vous salue. Anciens résidents de passage, maintenant ambassadeurs à l’étranger, bienvenue chez vous. Visiteurs, touristes, merci de nous avoir choisis. À vous tous, bonne Fête nationale !

La Fête nationale est l’occasion de célébrer notre appartenance à une communauté qui se distingue par sa fierté. Fierté que son école secondaire soit une des meilleures écoles publiques en Estrie. Fierté que ses équipes sportives en volleyball féminin, baseball mineur, football, hockey, patinage artistique se distinguent au niveau régional et provincial.

Fierté que le projet Le Concerto se réalise, soutenu par Monique, Mireille et Janot, désormais nommés les quatre mousquetaires qui ont su surmonter les obstacles grâce à leur solidarité, complicité et détermination. Fierté que l’Écho de Frontenac se mérite le prix de Mise en valeur du contenu et celui de la Qualité de la langue. Fierté que le Comité culturel Mégantic, le Festival St-Zénon de Piopolis, la Chapelle du Rang 1 et le Lac en fête nous offrent une programmation culturelle digne des grands centres. Fierté de voir un groupe de patriotes nouveau genre défendre avec vigilance les intérêts de la communauté, en particulier dans le dossier de la sécurité ferroviaire.

Fierté que madame Karine Dubé, responsable du Service des communications de la Ville, reçoive La Plume Coup de cœur pour son projet d’identité visuelle. Fierté que l’Ensoleillée obtienne le prix Porteur d’espoir pour avoir développé de nouveaux services en étant à l’écoute de ses membres et des personnes participantes.

Fierté que ma gang des Clouspines fête le 30e anniversaire de sa première représentation à vie. Fierté d’une collectivité qui se tient debout face à l’adversité.
Et chacun d’entre vous avez sûrement d’autres raisons légitimes d’être fier de votre patelin. Il faut le dire. Toutes ces raisons d’être fiers nous prouvent que nous avons les idées, le talent et la créativité pour réaliser de grandes choses. Il ne nous reste qu’à nous rassembler pour aller plus loin.

Cette année, nous soulignons le 125e anniversaire du décès de Donald Morrison. Ses compatriotes nous ont donné une leçon de solidarité hors du commun en l’abritant et le nourrissant à tour de rôle à leurs risques et périls. Nul besoin de scander le So-So-So Solidarité, ils sont passés à l’acte, fidèles à leurs convictions. Nous aussi avons besoin de solidarité pour construire. Il fait partie de l’histoire de notre région. De l’avis de la majorité, la famille Morrison défendue par Donald a été victime d’injustice. Tous les journaux de la province en parlaient et c’est devenu l’affaire judiciaire la plus importante depuis que le gouvernement MacDonald a mené à la pendaison de Louis Riel. Morrison a gagné car on se souvient.

Cette année, le thème de la fête est le retour aux traditions. Pour nous, ça ne pouvait mieux tomber. Nous avions une tradition qui consistait à faire tous les rassemblements d’importance dans le Parc des Vétérans. Cette année, on y revient pour notre plus grand plaisir. Les anciens se souviendront sûrement des concerts de la fanfare les mardis soir d’été dans ce même kiosque. C’était l’occasion des rendez-vous galants. Les couples marchaient main dans la main au son de la musique. On pouvait presque voir l’amour flotter dans l’air.

Aujourd’hui, ces mêmes personnes fidèles à la tradition apportent leurs chaises et leur sourire pour participer aux soirées Entre chien et loup du jeudi soir pendant que les enfants dansent avec leurs parents. Comme nous, ils se souviendront de ces moments et diront : «Quand on était jeunes, le jeudi soir en été, on allait à des concerts de musique de tous genres dans le parc.» C’était la tradition. Souhaitons que ça se poursuive. C’est réconfortant de se retrouver ici pour fraterniser dans ce magnifique décor naturel.

Quelqu’un m’a dit il y a plusieurs années que s’il vivait à Lac-Mégantic, il vivrait sans doute dix ans de plus que dans sa grande ville. Cette théorie n’est pas prouvée scientifiquement, mais je serais porté à y croire. Mais, ne prenez pas de chance, fêtez maintenant. Il faut se souvenir pour développer notre histoire.


Guy Dostie

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Facile comme commentaire!  ( 16/10/2019 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage